Informations sur COVID-19

Assouplissement des mesures

Le 6 juin, le Conseil fédéral assouplira encore certaines mesures. De nombreuses activités jusqu’ici restreintes dans les domaines des loisirs, du divertissement et du sport pourront de nouveau avoir lieu, à condition de tenir des listes de présence, de disposer de plans de protection et de respecter les règles d’hygiène et de conduite. 

Informations complémentaires

Informations de la SSO


Plan de protection

La FMH a publié un plan de protection pour l’exploitation des cabinets médicaux, que nous comme société soutenons. En outre, nous avons résumé pour vous les informations spécialisées pertinentes. Toutefois, nous tenons à souligner que vous devez toujours évaluer vous-même la situation et prendre toutes les mesures supplémentaires qui peuvent sembler nécessaires dans la situation.

  • Prévoir moins de consultations pour éviter l'encombrement des patients
  • Contact téléphonique avant la consultation : question sur la fièvre, les symptômes de la grippe, la diarrhée, la perte de l'odorat. Si ce n'est pas possible, faites une courte anamnèse. Au moindre soupçon, reportez le rendez-vous de trois semaines. En cas de suspicion urgente de COVID-19, envoyer le patient directement pour un test
  • Accrochez la fiche d'information expliquant les symptômes du COVID-19 sur la porte d'entrée
  • Informer les patients que tout accompagnateur ne peut être présent dans le cabinet
  • Installer une protection en plexiglas pour le personnel à l'accueil et des marquages de distance au sol (2 mètres)
  • Affichez des distributeurs de désinfectant dans la zone d'entrée. Chaque patient doit se désinfecter les mains (accrocher une affiche avec des instructions)
  • Salle d'attente : pas de magazines ni de jouets exposés. Disposez les sièges de manière à ce qu'il y ait un espace de 2 mètres. Séparer les enfants des personnes âgées si possible
  • Le médecin et le personnel du cabinet se lavent ou se désinfectent les mains avant et après chaque consultation
  • Lors d'un exercice normal sans patients COVID, le médecin et le personnel du cabinet en contact avec les patients portent un masque de protection (masque chirurgical, masque FFP2 pour le médecin en option). Les patients peuvent éventuellement porter un masque. Cela est recommandé dans tous les cas si une périmétrie est effectuée ou s'il est prévisible que la consultation durera plus longtemps
  • N'utilisez le tonomètre à souffle d'air que si le patient et la personne qui le traite portent un masque
  • Le liquide lacrymal est contagieux ! - Toujours bien se désinfecter les mains ou porter des gants
  • Lampe à fente : fixer une protection en plexiglas et la nettoyer après chaque consultation du patient
  • Nettoyez plus fréquemment tous les locaux de pratique et laissez les portes ouvertes si possible. Demandez au fournisseur d'équipements spécifiques comment les nettoyer au mieux sans les endommager
  • Aérez régulièrement toutes les pièces (quatre fois par jour pendant environ 10 minutes)
  • Évitez les conversations inutiles (par exemple, à la lampe à fente)
Assistance offerte aux membres de la SSO : masques respiratoires

Assistance offerte aux membres de la SSO : masques respiratoires

Information: Réduction du devoir de formation continue pour l’année 2020
Informations de la SSO sur les conséquences économiques de la pandémie COVID-19
NEWS: 17.03.2020

Chers membres

Après que le Conseil fédéral ait expliqué la situation extraordinaire d'hier et renforcé les mesures, nous vous envoyons ici une version actualisée de la mise à jour d'hier sur COVID-19.

Nous devons en tant que ophtalmologues garantir la protection de notre personnel et de nous-même mais surtout celle de nos patients en particulier âgés et porteurs de comorbidités. Nous devons absolument éviter que nos cabinets soient des sites de propagation du virus. 

Aujourd'hui, la règle suivante s'applique dans toute la Suisse: « Les établissements de santé tels que les hôpitaux, les cliniques et les cabinets médicaux et dentaires doivent renoncer à tous les traitements et interventions médicaux non urgents. » (Ordonnance 2 COVID-19 du Conseil fédéral, art. 10a, al. 2)

Une fermeture temporaire de la pratique peut également être envisagée - au Tessin, cela a déjà été fait à différents endroits.

Informations complémentaires et recommandations du Présidium de la SSO:

- Les masques chirurgicaux offrent une protection suffisante pour le travail quotidien des ophtalmologistes. Vous n'avez donc pas besoin de masques FFP2. L'OFSP a publié des recommandations pour l'utilisation des masques de protection.

- Il est essentiel d'éviter que les enfants et les personnes vulnérables se trouvent en même temps dans la salle d'attente.

- Organiser les rendez-vous de manière à ce qu'il n'y ait pratiquement pas de temps d'attente (par exemple, une consultation toutes les 30 minutes).

De plus amples informations sur COVID-19, provenant par exemple de l'American Academy of Ophthalmology (AAO) et d'autres organisations, seront disponibles en permanence sur notre site web de la SSO.

Ce n'est que si nous agissons de manière responsable que nous pouvons contribuer à la réduction des infections. J'en appelle à votre conscience de médecins et à la responsabilité sociale que nous avons en tant que professionnels de la santé.

Avec nos cordiales salutations et prenez soin de vous ! 

Le Présidium de la SSO

Lettre concernant les masques de protection aux autorités sanitaires cantonales

Lettre concernant les masques de protection aux autorités sanitaires cantonales

Autres informations spécialisées


Informations générales


Conseil fédéral: Révision de la stratégie existante et expansion ciblée des services de soutien
Fiche d’information : la télémédecine pendant la pandémie de COVID-19
Facturation des prestations médicales en lien avec COVID-19
Travail à court terme et prestations sociales
WHO - World Health Organization (OMS)
CDC - Centers for Disease Control and Prevention
Informations et recommandations pour les cabinets de spécialistes du médecin cantonal du Tessin